Hier, j’ai décidé d’arrêter de râler.

Et j’ai arrêté de râler. Au moins quatre heures consécutives ! Le temps de lire le livre de Christine Lewicki J’arrête de râler aux éditions Eyrolles. Ça fait déjà plusieurs mois que les articles à son sujet envahissent magazines, journaux, blogs, émissions de radio et de télé.…

C’est définitif. Je n’aime définitivement plus les mauvais jeux à gratter. Pour commencer c’est salissant. Comment d’aussi tentants petits rectangles tous brillants et tous lisses peuvent-ils se transformer en tas immondices noirâtre et collant d’un seul coup de clé de boite aux lettres ?…