Aujourd’hui c’est la journée du Doudou, avec un grand « D » parce qu’il le vaut bien.

Top départ à la recherche de la perle rare : lavable en machine, joli, tout doux, avec des coutures plates, sans poils, pas rose même si c »est une fille, pas bleu parce qu’à priori c’est une fille, sans rien qui dépasse sauf tout un tas d’excroissances colorées tentaculaires attrapables par les petites mains comme par les grandes, mais pas une pieuvre s’il vous plait parce que les Doudous pieuvres ça n’existe pas.…

Toutes les ex-petites filles des années 80 s’en souviennent. Toutes en ont rêvé. Beaucoup l’ont espérée. Quelques unes l’ont possédée. Elle est de retour…

Revenons en arrière quelques minutes avant l’ultime découverte qui ne changera pas la face du monde certes, mais éclairera peut-être quelques regards maussades.…